Micro & Nano Technologies : une conférence chez Safran pour réfléchir à l’avenir de la navigation inertielle

Le vendredi 27 novembre, à l'initiative du Club Nano-Micro Technologie, forum de chercheurs et d'industriels, un colloque scientifique de haut niveau sur le thème «  Micro & Nano Technologies pour l'inertiel » s'est tenu à Saclay, dans les locaux de Safran Tech, le centre de recherche et technologie du groupe Safran. Réunissant l'ensemble des acteurs présents sur le marché de la navigation, y compris l'ONERA et le CEA, la journée s'est articulée en quatre tables rondes : les perspectives et les applications (navigation, systèmes d'armes à travers la DGA, lanceurs), la recherche (nouveaux concepts et nouveaux environnements), l'électronique (en particulier la compacité) et les composants (exemples de réalisation de capteurs). 

Colibrys

Le choix de Safran Tech pour accueillir cette manifestation n'était pas un hasard. Filiale de Safran, Sagem, membre du Club, est en effet leader mondial sur le métier des technologies et systèmes de navigation inertielle. La société capitalise sur plusieurs dizaines d'années d'expérience dans ce domaine. A l'occasion de chaque rupture technologique, elle a démontré sa capacité à innover. Pionnière de la navigation inertielle en France, elle a développé les premiers gyroscopes mécaniques durant les années 1950 et 1960. Dans les années 1990, elle a ensuite parfaitement négocié la révolution du gyrolaser. Se diversifiant sur les marchés civils, elle développe et produit depuis 2013 une nouvelle famille de centrales de cap et d'attitude pour les applications maritimes conçue autour d'un coeur inertiel à base de HRG, Gyroscope résonnant hémisphérique : BlueNaute. En 2014, exploitant plus encore le potentiel du HRG, Sagem a lancé SkyNaute, une gamme de centrales de navigation inertielles pour les applications aéronautiques, ce qui lui permet d'offrir une compétitivité unique ainsi que des gains de masse et de fiabilité en rupture avec les solutions gyrolaser.

Aujourd'hui, à l'affut des ruptures technologiques, Sagem compte s'appuyer sur les perspectives offertes par les MEMS* pour concevoir les futures générations de senseurs inertiels. Les capteurs inertiels en développement, gyroscopes et accéléromètres à base de MEMS, seront en fait la transposition en composants de silicium des principes exploités depuis de nombreuses années sur les capteurs vibrants Quapason et HRG. L'objectif stratégique est de parvenir à réaliser des coeurs inertiels à très hautes performances, très miniaturisés, tout en répondant aux attentes des marchés civils et grand public. Sur la base de ces futurs senseurs, Sagem saura exploiter tous ses atouts : son outil industriel au plus haut niveau mondial engagé dans de grands programmes civils et militaires, son expérience acquise à travers les senseurs vibrants Quapason et HRG, ou encore sa filiale Colibrys, spécialisée dans les MEMS. Ces développements en matière de capteurs inertiels viennent également consolider le partenariat stratégique entre Safran et Valéo en vue d'adresser l'immense marché de l'automobile du futur.

*MEMS : Microelectromechanical systems

Crée en 1990, le club Nano-Micro Technologie, en collaboration avec les instances scientifiques nationales, met en contact les chercheurs et les industriels pour favoriser la diffusion des connaissances et la transversalité des savoirs en créant des liens entre les physiciens, les chimistes, les mécaniciens, les opticiens, les électroniciens et les biologistes. Le club Nano-Micro Technologie regroupe de grandes entreprises et des PME-PMI.
Pour en savoir plus : http://www.clubnano.asso.fr

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer