Navigation Safran : du sous-marin stratégique aux garde-côtes armés

fregate_fremm.jpg

Sagem (groupe Safran) est le leader européen en matière de navigation inertielle. Industriel français ayant conçu en souveraineté les centrales de navigation des SNLE, Sagem propose aujourd'hui deux familles de systèmes de navigation inertielle pour les applications maritimes : les centrales SIGMA destinées aux unités de combat, et BlueNaute pour unités civiles, off-shore et paramilitaires.

Pour les bâtiments de combat, Sagem met en avant les atouts de la famille SIGMA 40, système basé sur un coeur inertielle à gyrolaser. Grâce à cette technologie, SIGMA 40 fournit sans discontinuité des données de navigation très précise au profit du système de combat. Conformément aux normes OTAN, SIGMA garantie un haut niveau de précision dans les environnements les plus sévères, notamment en l'absence de GPS. L'autre atout de SIGMA repose sur la capacité de Sagem à fournir un soutien s'appuyant sur un outil industriel au meilleur niveau mondial. Engagé dans de grands programmes de défense, l'activité de soutien de Sagem est garantie au-delà de l'horizon 2050.  

Preuve de la confiance des opérationnels, Sagem modernise le système de navigation du porte-avions Charles-de-Gaulle, SIGMA 40 appuyant l'ensemble de ses missions, du stratégique au conventionnel. En opérations, SIGMA 40 intervient dans l'alignement à la mer des avions embarqués. SIGMA 40 a été choisi pour la modernisation des sous-marins nucléaire d'attaque Rubis. Les futurs sous-marins Suffren du programme Barracuda, qui auront une mission de frappe vers la terre avec le Scalp naval en sont également équipés, tout comme les FREMM, SIGMA 40 entrant dans la mise en oeuvre des armements, dont le missile de croisière Scalp Naval. La centrale SIGMA vient d'être choisie par la Norvège pour son futur bâtiment logistique et son navire de recherche polaire, le RV Kronprins Haakon. La Corée du Sud a également acquis la SIGMA 40 version XP pour moderniser ses sous-marins Chang Bogo. SIGMA 40 équipent plus de 500 bâtiments de combat et plus de 75 sous-marins.

La nouvelle centrale BlueNaute porte de nouveaux succès ; cet équipement repose sur la technologie novatrice HRG (gyroscope à résonateur hémisphérique). Particulièrement compétitive, BlueNaute a été choisie par la marine du Canada pour ses futur patrouilleurs polaires et l'US Coast Guard pour la modernisation de deux classes de bâtiments pour remplacer des équipements de technologies plus anciennes (gyroscopes mécaniques ou à fibre optique FOG)

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer