Les micro-senseurs MEMS de Sagem primés aux Safran Innovation Awards

Double récompense pour une technologie prometteuse ! Le 13 avril dernier, les micro-senseurs inertiels MEMS (Micro Electro Mechanical Systems) de Sagem ont remporté le Grand Prix Safran et le prix Innovation brevetée lors de la cérémonie des Innovation Awards, le concours annuel de Safran récompensant la créativité et l’innovation au sein du Groupe.
MEMS

Plus petits, plus légers, et bien moins chers à produire que les capteurs existants, les MEMS sont en train de révolutionner l'aéronautique et la défense. La technologie en elle-même n'est pas récente : inventés dans les années 1970, ces systèmes électromécaniques de très petite taille (quelques millimètres) sont déjà utilisés à bord des avions comme capteurs et sont également présents dans de nombreux autres secteurs comme l'automobile, le ferroviaire, la robotique, la médecine, les télécommunications, etc.

La rencontre de deux expertises

En transposant aux MEMS son savoir-faire dans le domaine des senseurs inertiels, Sagem est allé plus loin. Sagem a en effet acquis depuis plusieurs décennies une expérience unique dans le développement de senseurs inertiels macroscopiques pour une large gamme d'applications. De son côté, sa filiale Colibrys est spécialisée dans la technologie des MEMS silicium, qui permet de produire en série et à un coût maîtrisé des MEMS compacts, capables de mesurer des mouvements infinitésimaux de façon précise, répétable et fiable. L'alliance de ces deux expertises a conduit à un brevet sur l'amélioration de l'électronique d'un accéléromètre. De même, la transposition des principes du GRH vers la technologie MEMS a conduit à un brevet sur une nouvelle formule de résonateur de gyroscope vibrant dont la validation fait appel aux capacités du centre de recherche et technologie Safran Tech et du laboratoire CEA LETI. Ce sont ces deux brevets, offrant un potentiel de haute performance et miniaturisation, qui ont été primés aux Safran Innovation Awards.

Un rapport performance/masse inégalé

Leur principale caractéristique est sans conteste leur dimension extrêmement réduite et leur poids plume : avec seulement 2 grammes de technologie ultra-concentrée, la puce d'un gyroscope MEMS apporte une réduction de masse extraordinaire par rapport aux 50 grammes d'un gyroscope vibrant de Sagem, et aux 500 grammes d'un gyroscope laser. La performance n'est pas en reste, puisque l'accéléromètre et le gyroscope MEMS de Sagem offrent une précision décuplée par rapport à l'état de l'art du marché des senseurs inertiels MEMS. S'ajoutent à ces atouts une faible consommation électrique et un coût de fabrication très compétitif.

Sagem affirme son leadership

En offrant une quadruple réduction, de taille, de masse, de consommation et de coût, les micro-senseurs MEMS de Sagem répondent à un enjeu majeur de l'aéronautique civile et militaire et de la défense. Ils devraient ainsi assurer à Sagem la maîtrise de l'avenir de la filière inertielle et le maintien de son leadership industriel dans ce domaine. Ils présentent également l'avantage de pouvoir couvrir toutes les gammes d'applications avec un panel réduit de senseurs. Les technologies développées peuvent être transposées à d'autres types de capteurs ; Sagem a ainsi déposé un brevet sur un capteur optique de type Fabry-Pérot mesurant les interférences lumineuses.

Des marchés d'avenir

Leur performance et leur volume réduit leur ouvrent les portes de nouveaux domaines d'application où ces caractéristiques sont très recherchées (mini-drones, applications optroniques et de navigation portables, véhicules autonomes, etc.), en complément des marchés de l'aéronautique civile (commandes de vol, instrumentation de bord, etc.). Le développement de la filière MEMS de Sagem représente par ailleurs une avancée majeure pour Safran puisqu'elle permettra de pourvoir aux besoins en capteurs de l'ensemble des sociétés du Groupe.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer