Sagem intègre Sagem Industries

Le 1er janvier 2012, Sagem, société du groupe Safran, se renforcera en intégrant dans son périmètre comptable et opérationnel Sagem Industries, le site industriel de Fougères. Il y a cinq ans encore, cette usine, alors unité de Sagem Communications, située en Bretagne, non loin du Mont-Saint-Michel, produisait 100 000 téléphones mobiles par jour. Tout en se séparant de cette activité mi-2008, Safran avait toutefois décidé de conserver l’usine et de la reconvertir dans l’électronique militaire et aéronautique en valorisant ses savoir-faire spécifiques, la logistique et la production industrielle de grande série, notamment les cartes électroniques. Désormais, ce savoir-faire va pleinement pouvoir s’exprimer au sein de Sagem.

Un site de production pour les cartes électroniques



L'usine Sagem de Fougères monte en puissance sur le créneau de la production de cartes électroniques pour l'aéronautique et la défense destiné aux produits de Sagem (avionique et optronique). Ce métier à forte valeur ajoutée a nécessité une reconversion des compétences techniques des personnels de Fougères. Ce processus de consolidation des savoir-faire de l'usine bretonne s'est opéré à partir des transferts d'activités des sites de Sagem de Montluçon et de Poitiers, ces deux sites se concentrant désormais sur leurs coeurs de métiers, la navigation pour le premier, l'optique, l'optronique et les autodirecteurs infrarouges pour le second.



… et pour le programme FELIN



Le nouvel établissement de Sagem, jusque là rattaché au siège du Groupe, participait déjà au FELIN, le programme de modernisation de l'infanterie française. A ce titre, le site produit et assemble plusieurs des équipements destinés aux 22 588 systèmes commandés par le Ministère de la défense : la radio individuelle du fantassin (RIF), le Sitcomde, terminal tactique des chefs de groupe et de section, l'IHM (interface homme-machine) du grenadier-voltigeur, ou encore les équipements de gestion de l'énergie du système, notamment ceux des véhicules. Le choix de fabriquer ces éléments du système tient à la proximité de métiers avec ceux de la téléphonie mobile. Dans le dispositif industriel de FELIN, Fougères complète ainsi le site industriel Sagem de Poitiers spécialisé pour sa part dans la production des équipements optroniques (jumelles multifonctions et lunettes d'armes).


L'autre force du site de Fougères, c'est son savoir-faire dans la logistique, une compétence indispensable pour piloter la maîtrise d'oeuvre du programme FELIN. A Fougères, Sagem travaille ainsi comme plate-forme de préparation et de livraison de FELIN : l'ensemble de la fourniture pour un régiment représente près d'un millier de systèmes soit 65 000 articles. Dernière étape industrielle avant la livraison aux forces, ils seront rassemblés dans 18 semi remorques de 30 tonnes, 520 palettes, et 5 600 cartons. Fougères fournit ainsi quatre régiments complets chaque année.


Mais, ce savoir-faire profite aussi aux autres sociétés du groupe Safran. C'est ainsi qu'en janvier 2009, Turbomeca a confié à Fougères l'exploitation logistique et le stockage de la moitié des références des pièces détachées, ainsi que du pool de moteurs et de modules.



Au coeur des équipements aéronautiques critiques



Sagem a fait profiter Turbomeca d'une logistique moderne et bien adaptée à la demande des utilisateurs de turbomachines. La réactivité est le maître mot de l'établissement : 20 % d'expéditions quotidiennes de moteurs et de modules effectuées pour Turbomeca sont de type « AOG » (Aircraft On Ground). Les pièces doivent quitter le site de Fougères dans les deux heures et arriver au plus vite chez l'exploitant de l'hélicoptère, où qu'il se trouve dans le monde. En qualité de centre d'excellence pour la production de cartes électroniques, le site travaille aussi pour la division Safran Electronics de Sagem et se retrouve de fait au coeur des calculateurs embarqués, sur moteurs d'avions, systèmes d'atterrissage et de freinage, les systèmes avioniques et de navigation, ou encore les équipements optroniques.



Un site de 700 emplois industriels qualifiés



Une performance industrielle à mettre à l'actif des 700 salariés de Fougères. Entre 2009 et 2010, près de 356 salariés ont eu accès au Droit Individuel à la Formation afin de maintenir et de développer leurs compétences. En parallèle, plus de 70 000 heures de formation ont été dispensées sur cette même période. En interne, 40 000 heures de formation en tutorat ont été prodiguées par leurs collègues de l'établissement Sagem de Montluçon sur de nouveaux métiers. Ces efforts de formation ont débouché sur la délivrance de 194 certificats de qualification professionnelle, permettant à des opérateurs ou des ouvriers d'avoir une qualification supplémentaire reconnue.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer